Attirer l’ensemble des métiers en rapport avec ce secteur pour leur permettre d’échanger et de se rencontrer. Mettre en rapport les gros mais aussi les petits producteurs avec les sociétés d’export, ou les grossistes sénégalais et les transporteurs routiers, mais aussi maritimes, les ports.

Amener des Pays à valoriser leur production de matériel agricole et ou de produits agricoles, (semences, engrais…), mais aussi avec des investisseurs potentiels dans ce secteur d’avenir.

Faire venir les Importateurs étrangers de produits agricoles, de Rungis, du Havre, de Marseille, mais aussi d’autres pays (Pays-Bas, Angleterre…) et de pays Africains.

Faire venir les bailleurs et des financiers qui ont permis d’importantes avancées dans ce secteur (BAD, AFD, UE, Crédit Agricole, BNDE, BICIS, SGBS…) les chambres d’agriculture des régions jumelées avec le Sénégal, les institutions qui contribuent au développement de la vallée du fleuve comme l’OMVS, la SAED, la FAO, l’ISRA, le CIRAD, l’IRD…

Il ne faudrait pas que ce salon soit le salon des seuls producteurs ou agro-industriels importants, mais permettent sous forme de sponsoring, de bailleurs, par la RSE de sociétés importantes ou par le biais de pays partenaires d’offrir des stands à de petits groupements de cultivateurs. Ce salon doit incarner le plus fidèlement possible le monde agricole et rural d’aujourd’hui. C’est permettre aux loueurs de matériel agricole de trouver des clients et aux petites coopératives d’agriculteurs de mieux connaître ces prestataires.

Amener les grossistes et grandes surfaces locales, (Grands commerçants, Auchan, Casino…) de distribuer de nouveaux produits, les fabricants de fûts, les entreprises de cartonnage, les fabricants de bâches…

Ce sont les écoles de formation, qui par leur présence, créeront peut être des vocations, dans un métier ou l’ingénierie, la technique et les normes demandent de plus en plus de compétences et tisseront des liens avec les entreprises, pour diriger les formations vers les besoins exprimés par ces employeurs. Pour trouver des partenariats débouchant sur des stages qui compléteront la formation technique des élèves agronomes. Pour aller vers les centres de production avec des formations complémentaires de cadres ou de techniciens le désirant. Ce sont des conférences ou des rencontres pour parler des problèmes mais surtout les solutions avec l’État, les ports, les transporteurs, les acheteurs, les importateurs et les exportateurs.

Des évènements seront créés pour cette foire, comme par exemple un défilé de mode organisé par une styliste Sénégalaise avec des ouvriers et ouvrières agricoles. Ce sera aussi un marché des produits fabriqués localement.

Le Bou el Mogdad sera dans l’écluse et son pont supérieur permettra à des sponsors d’inviter les personnes qu’ils souhaitent (capacité 150 personnes). Le pont intermédiaire servira à de petites réunions privées de 10 à 15 personnes. La salle du bas servira à de petites conférences ou à prendre des rafraîchissements (capacité de 70 personnes).

Sponsor Officiel

OMVS - Charte Graphique.qxp
OMVS

Sponsor

EIFFAGE

Partenaires

English english

Retour haut de page